1428
1428
X
1428

Casati

De toutes les marquises, la Marchesa Luisa Casati, qui régna sur ses admirateurs au début du XXe, est la plus intrigante, la plus curieuse, la plus fantasque, la plus spectaculaire et la plus folle.

Elle dilapida sa fortune en soirées extravagantes, en toilettes, en œuvres d’art. Selon la légende, après Cléopâtre et la Vierge Marie, elle est la personnalité la plus représentée dans l’art. Car elle inspira, elle était muse, mais surtout elle n’hésitait pas à payer pour se faire immortaliser, fascinée par sa propre image et charmée par son leurre, le double mondain d’elle-même, son personnage étrange, presque onirique. Prêtresse des sciences occultes, illusionniste, transformiste… Pour asseoir la fascination qu’elle se plaisait tant à exercer sur son public, davantage que sur ses amis, elle aimait s’accompagner et se confondre avec ses créatures, animaux en tout genre : serpents vivants qu’elle portait en guise de collier, oiseaux exotiques, singes, guépards, et puis ses chiens, ses Greyhound couleur sombre, ces bêtes hautes sur pattes si particulières et racées.

Original : La Marchesa Luisa Casati par Giovanni Boldini, huile sur toile, 1908
Pastiche : 
@MarquiseMagazine2015

Casati_The_Photo_Der_04_05_2015-copie
.
Casati-IsabelleChapuis1 Casati-IsabelleChapuis2

L'Art et la manière

De l'art | MM#2

Crédits :

Photographie : Isabelle Chapuis
Assistant photo : Denis Mareau
Réalisation : Gaëlle Le Scouarnec
Costume : création de Aurélia Maury
Stylisme : Coline Peyrot
Coiffure : Yumiko Hikage
Maquillage : Mathilde Passeri
Modèle : Mathilde R @M Management
Retouches : Aurélie Martin

 

Remerciements :
Un grand merci à Lydia Toussaint, Alexis Pichot, L’Autre Studio.

 

Crédits mode :
Grand chapeau, LAURENCE BOSSION. Chapeau (œil), MARIE MERCIE. Collier EK THONGPRASERT. Manchette, TANIA ZEKKOUT. Gants, YAZBUKEY pour CAUSSE. Collants, WOLFORD. Chaussures, WALTER STEIGER.

Vous aimez ? Partagez !