« J’peux pas, j’ai rencard » avec Morgane.

9 décembre 2018

Propos recueillis par Gaëlle Le Scouarnec, Photographie Christian Mamoun

Ou quand Marquise s’incruste chez une passionnée de mode qui doit filer comme une étoile.
marquise_morgane6972_Web

 

Qui es-tu Morgane ?
Salut Marquise ! J’ai 27 ans et je suis une amoureuse de l’amour. J’aime aimer, j’aime le dire, j’aime l’écrire, j’aime le lire et le relire. J’aime les mots d’amour qu’on chuchote au creux d’une oreille, qu’on crie dans la nuit, qu’on laisse à découvrir au matin sur le coin d’une table, qu’on aperçoit sur son téléphone à un moment imprévu. Ces mots-là, je ne veux pas les perdre, et plus encore : je veux les extraire du moment où ils ont été écrits ou lus pour n’en garder que la fulgurance. C’est pourquoi j’ai créé Amours solitaires, le compte Instagram collaboratif qui compile les plus beaux messages amoureux en langue française et qui fomente chaque jour la Révolution de l’amour. Je viens également de publier aux éditions Albin Michel le roman épistolaire 2.0 Amours solitaires qui retrace une histoire d’amour grâce aux SMS de 278 contributeurs.

marquise_morgane7010_web

 

Quel serait pour toi le meilleur sms pour inviter à un rencard amoureux ou coquin ?
Aujourd’hui plus que jamais, l’écriture joue un rôle fondamental dans la séduction. Je pense à toutes les applis de rencontre, aux réseaux sociaux, aux SMS : on se doit de savoir écrire si on veut séduire. En tous cas pour moi c’est rédhibitoire, mais je ne suis sûrement pas un bon exemple… Les SMS servent à construire un fantasme, à faire rêver l’autre, à se faire désirer et à se rendre unique. L’écriture, c’est la distinction suprême. On pourrait prendre exemple sur Musset qui écrit à George Sand après l’avoir croisée pour la première fois : « Vos beaux yeux noirs que j’ai outragés hier m’ont trotté dans la tête ce matin. » Ou sur un amoureux solitaire, qui en toute simplicité répond ceci :
sms-1


Quel fut ton premier rdv littérature et mode?
Mon premier rendez-vous en littérature fut sans hésiter avec Marguerite Duras et son célèbre Marin de Gibraltar. Partir à la recherche d’un marin sur toutes les mers du monde après seulement une nuit, sans savoir s’il existe vraiment ou s’il n’est qu’une construction fantasmatique… Quel sujet magnifique!
Quant à la mode, je crois que mon premier rendez-vous fut lorsque j’ai découvert les clips de David Bowie au Lycée. J’ai adoré cette idée de la métamorphose, du costume, de la transgression des codes et surtout cette touche irremplaçable des années 80.
marquise_morgane7130_web
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est l’impression que tu voudrais donner de toi ? Une fille mignonne ou une fille intelligente ?
Je trouve la distinction jolie/intelligente assez sexiste. Je préfère qu’on me voie comme quelqu’un de sage, confiant et de confiance.

Quels seraient tes icônes mode et/ou intellectuelles ?
Une femme qui incarne un fantasme à la fois littéraire et mode : Colette.
marquise_morgane7124_web
marquise_morgane7146_web

 
Pour un rdv, un entretien… Quelle est ton arme pour charmer l’œil et l’esprit ?
Être drôle, vive d’esprit, avoir de la répartie et utiliser des mots peu usités. Pour charmer l’oeil, j’aime soigner mon style vestimentaire pour véhiculer tout ça d’une autre manière. Je m’habille principalement dans des fripes, Guerrisol, Emmaüs, Chine Machine… J’ai du mal à définir mon style qui est chaque jour différent, selon comment je me sens au moment où je dois mettre le pied dehors. J’aime autant l’esthétique romantique que punk, avec une préférence marquée pour les années 80 tout de même, ce qui laisse un large éventail de possibilités !

Quel est ton lien avec la marque Neith Nyer ?
J’ai connu Neith Nyer en posant pour un shooting avec Céline Bischoff pour pairs project. Je suis tombée immédiatement amoureuse de leurs très grosses boucles d’oreilles reliées l’une à l’autre par une chaîne et de leurs cols roulés beige et rouge avec des piercings. J’aime l’idée de mélange qu’il y a dans l’esthétique de la marque. J’aime aussi l’influence des années 80, 90, à mi-chemin entre la rébellion et la nostalgie. Deux notions dans lesquelles je me retrouve ! Porter un magnifique bomber noir en cuir très imposant sur cette robe transparente et légère en était particulièrement représentatif.

marquise_morgane7064_web


Si Neith Nyer était un auteur ?

Baudelaire ! Pour l’anticonformisme et la rébellion mêlés à la poésie fulgurante et la mélancolie noire.

Quels sont tes futurs projets ?
Le lancement de la newsletter, la publication d’articles abordant des thématiques amoureuses et sexuelles sur le site, et continuer à mener de front la Révolution de l’amour !

Quel serait ton rendez-vous idéal ?
Mon rendez-vous idéal serait avec Vladimir Maïakovski, un poète et dramaturge russe. Un soir de décembre à Moscou, nous dînerions sous un immense lustre en cristal, dans un temple russe.

marquise_morgane7216-retouches2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://neithnyer.co/

Vous aimez ? Partagez !